Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Grand Prix du Mexique 2017

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> vteam racing -> -> Archives Saison 2017
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
philyoda
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2017
Messages: 227

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 18:04 (2017)    Sujet du message: Grand Prix du Mexique 2017 Répondre en citant

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'Autodromo Hermanos Rodriguez est l'un des circuits les plus rapides de l'année en termes de vitesses absolues, ce qui marquera les débuts pneus de type ultra-compact ici. La surface est assez lisse et glissante, ce qui réduit l'usure et la dégradation des pneus malgré les vitesses élevées (372 km / h ont été enregistrés l'année dernière). Outre les nombreux virages rapides, il y a aussi la section lente et technique du stade, qui crée un mélange intéressant d'ancien et de nouveau. La voie des stands est la plus longue de l'année, ce qui augmente les temps d'arrêts aux stands et influence ainsi la stratégie. L'année dernière, la majorité des pilotes a suivi la stratégie du vainqueur Lewis Hamilton d'un seul arrêt. "Au Mexique, nous maintenons notre principe d'apporter des composés plus doux que l'année dernière chaque fois que possible, dans la poursuite de performances accrues et de courses plus excitantes", déclare Mario Isola, responsable des courses automobiles chez Pirelli. «C'est en fait la deuxième année consécutive que nous apportons un nouveau pneu au Mexique, puisque l'année dernière, le supersoft a été nominé pour la première fois ici. Seulement deux courses ont déjà été courues sur la version actuelle de la piste, donc ce n'est pas l'un des endroits que les équipes connaissent le mieux. Cela signifie qu'il y aura un peu d'apprentissage à faire avec les ultrasoft en particulier pendant les essais libres ".

 
 
 
 
Lewis Hamilton a terminé chaque course cette saison. Et une fois seulement il a été classé en dessous de la cinquième place ; position dont il a besoin ce week-end pour assurer son quatrième titre de pilote de Formule 1. Une conclusion d'avance alors? Peut être. Bien que vous puissiez argumenter qu'après 22 points consécutifs se termine, la chance du Britannique doit s'épuiser un jour ? . Une chose est sûre: jusqu'à ce que le drapeau à damiers tombe le dimanche, personne ne prendra rien pour acquis pour le classement final ... La place de Daniil Kvyat de chez  Toro Rosso en 2018 semble plus incertaine après qu' Helmut Marko, conseiller de Red Bull Motorsports, ait décidé que le Néo-Zélandais Brendon Hartley aurait une autre chance au Mexique ce week-end, alors que le français, Pierre Gasly n'a pu défendre ses chances pour le titre en Super Formula au Japon le week-end passé .Au Grand Prix des États-Unis,  Hartley a fait ses débuts en Formule 1 à sa place.La décision des commissaires américains a provoqué d'inévitable réponse mitigée dans le paddock. Certains pensaient que c'était trop sévère à l'encontre du jeune pilote Hollandais, étant donné que les autres pilotes avaient certainement poussé les limites en étant également hors de la piste pendant le Grand Prix. D'autres ont convenu que les règles sont les règles, et qu'avec le hollandais ayant gagné une place grâce à sa transgression, une pénalité était en effet appropriée. Le sujet se posera sans aucun doute lors du briefing des pilotes au Mexique et il sera intéressant de voir comment le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, répondra aux inévitables questions concernant ce qui sera acceptable et ce qui ne sera pas jugé acceptable à l'Autodromo Hermanos Rodriguez ce week-end.

les pneumatiques qui seront utiliser ce weed-end : 
 
 
 
 

  
  
 

 
 

 
 
 
 

 
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 18:04 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
philyoda
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2017
Messages: 227

MessagePosté le: Dim 29 Oct - 13:44 (2017)    Sujet du message: Grand Prix du Mexique 2017 Répondre en citant

 

 
 
 
POSNODRIVERCARQ1Q2Q3LAPS
15Sebastian VettelFERRARI1:17.6651:16.8701:16.48820
233Max VerstappenRED BULL RACING TAG HEUER1:17.6301:16.5241:16.57419
344Lewis HamiltonMERCEDES1:17.5181:17.0351:16.93421
477Valtteri BottasMERCEDES1:17.5781:17.1611:16.95817
57Kimi RäikkönenFERRARI1:18.1481:17.5341:17.23820
631Esteban OconFORCE INDIA MERCEDES1:18.3361:17.8271:17.43719
73Daniel RicciardoRED BULL RACING TAG HEUER1:18.2081:17.6311:17.44715
827Nico HulkenbergRENAULT1:18.3221:17.7921:17.46617
955Carlos SainzRENAULT1:18.4051:17.7531:17.79417
1011Sergio PerezFORCE INDIA MERCEDES1:18.0201:17.8681:17.80719
1119Felipe MassaWILLIAMS MERCEDES1:18.5701:18.09910
1218Lance StrollWILLIAMS MERCEDES1:18.9021:19.15911
1328Brendon HartleyTORO ROSSO1:18.683DNF12
1414Fernando AlonsoMCLAREN HONDA1:17.710DNS9
152Stoffel VandoorneMCLAREN HONDA1:18.578DNS13
169Marcus EricssonSAUBER FERRARI1:19.1769
1794Pascal WehrleinSAUBER FERRARI1:19.3339
1820Kevin MagnussenHAAS FERRARI1:19.44310
198Romain GrosjeanHAAS FERRARI1:19.47311

 
Max Verstappen de Red Bull semblait prêt à devenir le plus jeune poleman de Formule 1 au Mexique samedi, jusqu'à ce que l'homme qui détient encore ce record, Sebastian Vettel de Ferrari, l'a finalement exclu de seulement 0.086s autour de l'Autodromo Hermanos Rodriguez. Le leader du championnat, Lewis Hamilton, a terminé troisième, de son coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottas. 
 
Hamilton et Bottas ont terminé en tête des pneus ultra-légers de Pirelli en Q1 avec respectivement 1m 1.518s et 1m 17.578s, mais Verstappen et Vettel étaient proches avec 1m 17.650s et 1m 17.665s avec supersofts. Plus tard, une amélioration tardive de Stoffel Vandoorne de McLaren a poussé Pascal Wehrlein hors de Q2, et son coéquipier de Sauber Marcus Ericsson a également battu son temps, les laissant 16ème et 17ème sur 1m 19.196s et 1m 19.333s. Viennent ensuite les deux voitures Haas, avec Kevin Magnussen sur 1m 19.443s de Romain Grosjean sur 1m 19.473s. Pierre Gasly n'a même jamais couru, son moteur Toro Rosso étant toujours remplacé après son problème en FP1. Q2 montrerait la véritable hiérarchie, comme tout le monde a opté pour ultrasofts. Red Bull et Ferrari ont montré leurs vraies couleurs alors que Verstappen a doublé en 1m 16.524s et Vettel en 1m 16.870s, laissant Hamilton à bout de souffle sur 1m 17.035s. Ni Williams a réussi à passer à la troisième place, Felipe Massa arrêtant les pendules en 1m 18.099s pour la 11ème place et Lance Stroll 12ème en 1m 19.159s. Toro Rosso n'a pas eu d'opposition, le moteur de Brendon Hartley s'est arrêté sur ses genoux, et aucune des McLaren n'a couru. Vandoorne et Fernando Alonso ont subi de lourdes pénalités de grille - respectivement 35 et 20 places - pour les changements de moteur. La Q3 semblait donc être une bataille entre Verstappen et Vettel, avec Mercedes susceptible de prendre la deuxième rangée au mieux ... Fait intéressant, cependant, le pilote Red Bull avait été mécontent de la façon dont ses pneus avant ont mis si longtemps à se réchauffer, Il y avait aussi de l'agitation pour une stratégie révisée si l'équipe prévoyait des courses à un tour au troisième trimestre. Verstappen a donné le ton dès les premiers essais en Q3, avec 1m 16.524s à 1m 16.833s de Vettel et 1m 16.934 de Hamilton, mais le Néerlandais a fait sensation en allant d'abord si lentement dans le stade après avoir semblé annuler son premier essai que Bottas a dit le tour a été ruiné en passant le Red Bull l'a conduit à aller trop profondément dans le tour 1 et à s'enfermer; il avorta donc aussi ce tour et se dirigea vers les stands, ainsi il n'avait pas le temps quand d'autres avaient fini leurs courses. Verstappen, qui a été blanchi par les gardiens de Bottas, n'a pas réussi à améliorer encore deux essais, mais Vettel l'a fait, enlevant la pole au dernier moment avec 1m 16.488s. Le deuxième tour de Hamilton fut difficile, mais Bottas a remonté au quatrième rang de 16,598 secondes, laissant Raikkonen cinquième avec 1m 17,238s, Ocon une énorme sixième avec 1m 17,437s et Ricciardo une septième décevante avec 1m 17,447s. Hulkenberg a surpassé Sainz, son nouveau coéquipier chez Renault, avec 1m 17.466s à 1m 17.794s, alors que le favori de la foule Perez complétait le top 10 avec 1m 17.807s. Ainsi, avec des pénalités appliquées, la grille provisoire s'alignera: Vettel, Verstappen; Hamilton, Bottas; Raikkonen, Ocon; Ricciardo, Hulkenberg; Sainz, Perez; Massa, Promenade; Hartley, Ericsson; Wehrlein, Magnussen; Grosjean, Alonso; Vandoorne, Gasly. 

 
 

 


Revenir en haut
philyoda
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2017
Messages: 227

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 19:11 (2017)    Sujet du message: Grand Prix du Mexique 2017 Répondre en citant

 

 
A choisir la manière dont Lewis Hamilton envisageait de remporter un quatrième titre mondial, terminer neuvième dans une course folle à l'envers n'était probablement pas l'une d'entre elles !.Ce fut une grande fête pour un homme au Mexique - et le temps pour un autre d'accepter finalement la défaite du championnat. Mais qui d'autre a connu des hauts et des bas dans la course mouvementée de dimanche autour de l'Autodromo Hermanos Rodriguez?
 

 
Malgré l'affrontement avec Sebastian Vettel dans le premier tour, qui a condamné les deux pilotes à jouer des rôles de rattrapage contre toute attente, les chances de Lewis Hamilton ont toujours été meilleures que celles de l'Allemand. Sebastian Vettel avait besoin de gagner ou, si Hamilton ne parvenait pas à marquer, au moins de récolter 16 points. Mais Hamilton est un combattant et il voulait gagner, et juste parce qu'il était à la dernière place ne voulait pas dire qu'il allait abandonner. Ce fut une course de champion, dans des circonstances extrêmement difficiles, et son combat contre Fernando Alonso pour sa neuvième place a été un moment marquant des dernières tours de la course. Il ne peut donc pas être battu à son quatrième titre mondial, et promet d'aller courir avec Vettel et Verstappen dans les deux courses restantes. En tant que double champion Emerson Fittipaldi a dit de lui, "Il est un super champion, un grand à coup sûr. L'Angleterre devrait être très fière de lui. "
 
A partir du moment où il a rejoint Sebastian Vettel au départ du virage 1 , le Hollandais volant a gagner cette course. Alors que les deux rivaux du titre avaient un sacré bout de peloton  devant eux , il se contenta de s'éloigner au plus  loin, jouant avec la vaillante tentative de Valtteri Bottas de le maintenir sous pression et de remporter un énorme succès. Après, il s'est avéré qu'il avait à peine sué. Mais pour autant, il était un peu tendu après avoir vu les monoplaces hors course de son coéquipier Daniel Ricciardo puis Brendon Hartley, qui ont tous deux subi des drames avec leurs nouveaux moteurs. Mais même si Red Bull et Renault ont baissé le régime moteur et lui ont demandé de ralentir pour conserver ses machines, il a eu plus que suffisamment de vitesse pour faire face à tout le monde sur la piste. "Je pouvais voir beaucoup de voitures exploser et prendre ma retraite, j'étais donc un peu inquiet", a-t-il déclaré en remportant la troisième victoire de sa courte carrière. "Nous nous sommes occupés de notre moteur et tout semblait fonctionner plutôt bien. J'ai vu sur l'écran de télévision que Daniel s'était retiré, et j'ai vu une Toro Rosso en feu. "J'ai pensé: 'Oh mon Dieu, ne me fais pas ça,' et nous avons baissé le régime moteur, j'avais un nouveau moteur alors peut-être que ça a aidé, mais Daniel en avait aussi un nouveau. Je suis très heureux que cette fois-ci rien ne m'est arrivé, je savais que la voiture était bonne mais je ne savais pas que ça allait être aussi bon ... Après la semaine dernière j'ai été excité et motivé pour bien faire »Et juste parce qu'il est Max Verstappen, il a claqué  le tour le plus rapide de la course lors de la 65ème édition, parce qu'il le pouvait, et peu importe que Vettel soit allé un peu plus vite, trois tours plus tard Verstappen est arriver à un point qui ne passera plus inaperçu pour les camps adverses: avec deux victoires dans les quatre dernières courses, le Néerlandais est très en forme.
 

 

 
 
1Lewis HamiltonGBRMERCEDES333
2Sebastian VettelGERFERRARI277
3Valtteri BottasFINMERCEDES262
4Daniel RicciardoAUSRED BULL RACING TAG HEUER192
5Kimi RäikkönenFINFERRARI178
6Max VerstappenNEDRED BULL RACING TAG HEUER148
7Sergio PerezMEXFORCE INDIA MERCEDES92
8Esteban OconFRAFORCE INDIA MERCEDES83
9Carlos SainzESPRENAULT54
10Lance StrollCANWILLIAMS MERCEDES40
11Felipe MassaBRAWILLIAMS MERCEDES36
12Nico HulkenbergGERRENAULT34
13Romain GrosjeanFRAHAAS FERRARI28
14Kevin MagnussenDENHAAS FERRARI19
15Stoffel VandoorneBELMCLAREN HONDA13
16Fernando AlonsoESPMCLAREN HONDA11
17Jolyon PalmerGBRRENAULT8
18Pascal WehrleinGERSAUBER FERRARI5
19Daniil KvyatRUSTORO ROSSO5
20Marcus EricssonSWESAUBER FERRARI0
21Antonio GiovinazziITASAUBER FERRARI0
22Pierre GaslyFRATORO ROSSO0
23Brendon HartleyNZLTORO ROSSO0

 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:43 (2018)    Sujet du message: Grand Prix du Mexique 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> vteam racing -> -> Archives Saison 2017 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com